Sepak Takraw pour l’Equipe Magazine

Super content de voir enfin publié mon portfolio sur le Speak Takraw dans l’Equipe Magazine.
Vous vous demandez probablement ce qu’est le Sepak Takraw, non? Il s’agit d’un sport pratiqué en Asie du Sud-Est. C’est un mélange entre le volley, le foot et la ninja attitude.
Regardez la vidéo en-dessous de mes photos, ça vaut la peine.
Durant mon séjour à Bangkok, j’ai passé beaucoup de temps au bord des terrains à photographier ces athlètes volants. A chaque fois, c’était un plaisir de sortir mon appareil pour les immortaliser. Même si, comme le dit l’article, un smash a eu une fois raison d’un de mes flashes.

Si vous avez l’occasion de vous rendre en Asie du Sud-Est, ne manquez pas de faire une petit halte dans un parc à la tombée de la nuit. Vous aurez de bonnes chances de trouver des joueurs qui seront sûrement très heureux de vous montrer leurs meilleurs tricks.

Remerciements à l’Equipe Magazine pour ce joli portfolio.

Label Bobine pour le magazine Vive la Vie

Heureux d’avoir shooté la couverture du magazine Vive la Vie.

Label Bobine est un atelier de couture spécialisé dans la production en série de vêtements et accessoires pour créateurs en Suisse Romande. Si vous êtes à Genève, ne manquez par leur boutique pour une petite session shopping.

http://www.sosfemmes.ch/fr/label-bobine-1/

label-bobine-geneve

Didier Pépin et les lynx pour Migros Magazine

Naturaliste-photographe de Franche-Comté, Didier Pépin a passé dix ans sur les traces du légendaire félin. Une passion dévorante qui se feuillette dans un bel ouvrage.

Une vie, une passion. Didier Pépin, biologiste installé dans le Haut-Doubs, fait partie de ces êtres dont le quotidien se trace à la gouge, en ligne droite dans le bois clair du temps. Le regard gris perlé, une barbe qui se densifie avec l’hiver, sûr qu’il respire mieux à l’extérieur. En pleine nature, quelque part dans les hêtraies et les grands ciels du massif jurassien. C’est là qu’il arpente, qu’il observe, qu’il affûte. Son regard, ses jumelles, sa patience. Parfois pour quelques minutes après le travail, parfois pour plusieurs heures sous la pluie ou sous la neige. Et, depuis dix ans, juste pour l’urgence d’une rencontre: le lynx. «Depuis que je l’ai vu, le 8 mars 2003, j’ai été envoûté par cette bestiole. Tous les ans, aux premiers flocons, je pars voir s’il est là. C’est un besoin vital. Il a transformé ma vie.» Une rencontre qui s’est répétée quarante-quatre fois en dix ans. Chassé-croisé, jeux de piste, face-à-face inespérés. Comme autant d’instants privilégiés avec cette âme de la forêt qu’il qualifie de «récompense suprême». Et dont il a immortalisé le passage. «Je suis avant tout un naturaliste. La photo n’est pas un but en soi, mais un prétexte, qui me permet de partager ensuite ces moments d’émotion», aime-t-il à répéter.

Texte: Patricia Brambilla

didier-pepin-migros-magazine

billard-migros-magazine

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sur la route pour Gstaad

Je suis allé à Gstaad l’autre jour shooter pour Red Bull (photos à venir).
J’ai croisé ce lac tôt le matin quelque part sur la route. Je n’avais pas le choix que de m’arrêter et sortir mon appareil photo.

lac a Gstaad

Première neige

Cet été, je suis parti dans les Alpes suisses avec un groupe de touristes indiens.
Le but de cette excursion était d’aller voir la neige. Comme nous étions en plein été, nous avons dû nous rendre au Glacier des Diablerets qui se trouve à 3’000 mètres d’altitude.
Pour la plupart des participants, c’était leur première expérience avec la neige.
D’après les photos cette “première fois” semble leur avoir plu malgré la météo plus que moyenne.

Genève la nuit

Je poste cette photo car elle me rappelle de bons souvenirs. Ceux du temps où il faisait beau en été à Genève. Cela fait plus d’un mois qu’il pleut et nous sommes déjà mi-août. Les terrasses le soir me manquent.

bars à Genève - terrasses

Page 1 of 3